Dix ans de Home-Studio – Bilan et Suite

En période de reconstruction personnelle et musicale, j’évite de communiquer pour brasser du vent bien que le changement d’air est parfois profitable. Présenter mes ébauches de compos comme j’ai pu le faire quelques fois n‘a pas permis d’attirer les signatures de maison de disque (et le beau salaire qui va avec) afin de m’encourager à les développer. A ce qu’il parait les disques ne se vendent plus, chez piècesautos on en trouve encore, ils n’ont pas la même fonction mais ça fera l’affaire quand même, l’essentiel est que ça tourne et que ça se vendent.

Pour ce qui est de mes projets musicaux :
– faire un reset complet de ce que j’ai publié sur le net.
– se pose la question d’un changement de pseudo afin de mieux illustrer la diversité de mes compositions.
– retravailler mes précédents albums.
– sortir de clinquants et fiers inédits.
– en solo et via quelques collaborations qui se dessinent.
– en numérique et en physique (cd et vinyle)… (et je propose qu’on remplace tous les disques de freins des bagnoles de France par mon prochain album, ça me fera un paquet de tunes).

Saine réflexion de la quarantaine qui approche, il y a des musiques qui ne m’intéressent pas du tout avec lesquelles j’aurais sans doute un gros mal de crane si je devais les jouer, mais pour autant il est indispensable que ces musiques puissent exister devant leur public, sinon cela voudrait dire que nous serions en dictature.

Ci-dessus :
Un de mes titres composé et enregistré entre 2006 et 2010.
Figurant sur la liste de mes compos préférées.
Gérald : Guitare et Basse
Angel : Batterie

Modif du 20.04.2017 :
Je précise que j’ironise allègrement quand j’évoque cette délirante utopie qui consisterait à se faire signer par un label juste avec une ébauche, car même un album bien travaillé en profondeur et avec passion, ressemble un peu à une bouteille jetée à la mer, mais le plus important reste à mes yeux l’accomplissement personnel par la création.

Little groove with lasido V1.1

En standby musical depuis début 2015, débordé par des impératifs extérieurs à la musique, je continue à travailler l’instrument pour ne pas perdre la main, j’ai ressenti aussi le besoin de me ressourcer et de prendre du recul.

Le temps passe, les idées en attente de développement s’accumulent, les projets d’albums (et de réédition des précédents) restent posés sur un coin de bureau.

Je me replonge dans mes enregistrements et me remémore bon nombres d’idées oubliées comme cette composition instrumentale créée en juillet 2013.

Deux guitares, du blues psyché et une harmonie modale.

Une ambiance qui transporte et interpelle.

De la musique comme j’aime finalement.

Maquette dans son jus, enregistrée dans le vif, une version approfondie verra probablement le jour dans le futur.

Le 20 novembre 2015

Gérald Parisis alias [Oxy-Blues]